x

FACILE LA COMPOTE DE POMMES !



Rien de plus simple et de plus naturel qu'une compote de pommes faite maison. Les compotes industrielles n'égaleront jamais sa texture et son goût. Et pour ne pas se prendre la tête avec la préparation, je vous donne une astuce.






Malgré sa présence tout au long de l'année sur les étals, la pomme est le fruit de l'automne. Tout juste récoltée, elle est croquante, juteuse, légèrement sucrée et nous livre ses meilleurs arômes. Les recettes à base de pommes ne manquent pas : crumble, tartes, dont la fameuse Tatin, cake, pommes farcies, beignets, gelée... Elles peuvent également s'inviter dans des plats complets (curry, tajines...) sucrés-salés, et faire partie de nos activités de plein air lorsqu'elles sont séchées il était un fruit afin d'éviter les fameuses gourdes bien connues.

Mais la base reste la compote de pommes qui évoque notre enfance. Elle se déguste nature en solo ou en accompagnement : sur un yaourt nature ou un fromage blanc, sur une tartine, cachée sous les quartiers de pommes d'une tarte...


ET POUR LA RECETTE ?


  • Choisir de préférence des pommes bio. Les variétés bio sont différentes des non bio et ont souvent une petite saveur acidulée pour réveiller nos papilles. Elles subissent également moins de traitements phytosanitaires.

  • Ne pas sucrer la compote car la pomme contient du sucre naturel (100 g de pommes = 10 g de sucre naturel). Cela tombe bien car nous consommons trop de sucre dans notre alimentation moderne.

  • Utiliser un "passe-vite" ou "moulin à légumes" (photo ci-dessous) manuel pour une recette rapide tout en gardant les vitamines et minéraux situés sous la peau de la pomme. Cet ustensile de cuisine peu à la mode, est indispensable dans une cuisine pour écraser (et non mixer) les aliments en une purée fine et sans morceaux. Cela évite la corvée d'épluchage, prétexte pour ne pas faire sa compote maison.

  • Agrémenter d'une épice douce au choix : cannelle, vanille, gingembre...

  1. Bien laver les pommes bio dans une eau vinaigrée. Rincer.
  2. Les couper en 4, enlever la queue et un peu de chair autour (lieu de concentration des pesticides et autres) ainsi que la partie inférieure de la pomme (reste des sépales desséchés). 
  3. Mettre les quartiers dans une grande casserole ou autre récipient adapté à la quantité de pommes, ajouter un peu d'eau au fond (un peu moins d'un centimètre).
  4. Mettre à chauffer à feu doux pendant une vingtaine de minutes. Le temps varie selon la variété de pomme choisie. Stopper la cuisson dès que les quartiers sont tendres sous la lame d'un couteau ou qu'ils commencent à se transformer en compote.
  5. Verser petit à petit dans le "passe-vite" et écraser pour obtenir une compote fine et onctueuse. La peau et les pépins restent sur la grille et sont à jeter.
Selon la variété de pomme, la compote maison aura toujours une saveur, une onctuosité et une couleur différente. J'ai déjà obtenu une compote rosée!

Cette compote maison se déguste dans les 4 jours si elle est conservée au frais. Il est possible de la congeler pour l'utiliser durant l'hiver pour des tartes ou autres.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :