x

VELOUTE DE POTIRON ET PATATE DOUCE



Oui toujours inspirée pour travailler avec les multiples courges, mais c'est tellement bon et doux pendant l'hiver. En allant au marché bio des producteurs locaux, j'ai rencontré une magnifique courge que je ne connaissais que sur photo. C'est le potiron bleue de Hongrie. 




Impossible de ne pas le voir parmi les autres potirons orangés. Sa couleur gris bleuté est magnifique et une fois coupé, sa chair très orangé fait un joli contraste avec la peau.

Nommé également Nagydobosy Sütökok, mais je préfère dire le potiron bleu de Hongrie, ce potiron offre une chair épaisse et dense, douce et sucrée. Il se consomme cru (rapé en salade) ou cuit (en gratin, purée, potage ou tarte).

Sa peau très épaisse et coriace (comme la butternut) ne se mange pas!!

Et côté nutritionnel, il est tout aussi intéressant que les autres courges. A savoir que plus la couleur est orangée et plus il y a de bétacarotène et d'antioxydants qui donnent bonne mine durant l'hiver, mais pas que...




Pour la recette, je l'ai associé à la patate douce et à l'exotisme de la coriandre fraîche. Bien sûr, le potiron bleu de Hongrie peut être remplacé sans problème par de la courge muscade, du potimarron ou de la butternut.

Et comme toujours, j'aime les recettes avec peu d'ingrédients pour ne pas se casser la tête à chercher dans diverses boutiques, et rapide à réaliser dans notre vie de tous les jours. A vous de jouer!!


LA RECETTE DU VELOUTE DE POTIRON ET PATATES DOUCES

Pour 6 belles assiettes

400 à 500 g de potiron bleu de Hongrie ou autre
2 patates douces moyennes
3 à 4 oignons moyens
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
3 branches de coriandre fraîche (ou surgelée)
sel, poivre

  1. Eplucher les oignons et les émincer. Eplucher les patates douces et le potiron, laver et couper en gros dés.
  2. Verser la cuillère d'huile d'olive dans une cocotte ou un faitout ou un autocuiseur. Faire chauffer et y faire revenir les oignons sans faire colorer.
  3. Ajouter les patates douces et le potiron. Couvrir d'eau à hauteur des légumes. Saler et faire cuire à couvert à feu doux 30 minutes dès ébullition ou 15 minutes en autocuiseur dès chuchotement.
  4. A la fin de la cuisson ajouter les feuilles de coriandre lavées et mixer le tout.
  5. Rectifier l'assaisonnement si besoin et ajouter de l'eau si la consistance est trop épaisse. Déguster bien chaud

Variante : possibilité d'ajouter un peu de lait de noix de coco ou de la crème fraîche ou de la crème de soja selon vos habitudes alimentaires.

Autres liens intéresssants pour cuisiner les courges

Courge spaghetti en galettes
Courge spaghetti carbonara

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :