x

PAD THAÏ SAUCE AU TAMARIN


Le pad thaï est un plat complet très apprécié de la population asiatique mais pas que... Ses saveurs et ses arômes ne nous laissent pas du tout indifférents et nous transportent illico en Asie. Pas besoin d'aller au restaurant pour se régaler, il est très facile à réaliser et permet des adaptations en fonction des ingrédients disponibles ou des préférences de chacun.




La recette que je partage est celle d'un cuisinier Laotien ayant animé un de mes ateliers cuisine. La sauce est faite maison à base de pâte de tamarin (dispo en magasin asiatique) et peut être préparée à l'avance. Il existe également un pot de concentré de tamarin tout prêt à l'emploi, mais qui n'a pas du tout flatté mes papilles. 

Pour les ingrédients, il est tout à fait possible d'avoir en réserve les non périssables : nouilles de riz, palets de sucre de fleur de coco, plaque de tamarin. Les autres sont assez simples à trouver : ail, échalotes, crevettes ou poulet, germes de soja frais, tofu, œufs... Certains peuvent même être remplacés par des équivalents européens comme la ciboulette.

Cette recette pour 4 à 6 personnes se réalise dans un wok, pour une personne à la fois selon le chef cuisinier. C'est pour cela que certains ingrédients sont en nombre total et d'autres à l'unité par personne. A chacun de faire selon son envie, il m'arrive d'en faire pour deux voire trois personnes en même temps.

Elle est déclinable végétalienne (sans crevettes, sans œufs), végétarienne (avec ou sans crevettes) ou traditionnelle avec crevettes ou poulet, avec ou sans tofu. Pour tous les cas, c'est sans gluten et sans lactose.


LA RECETTE DU PAD THAÏ

A adapter végétalien ou végétarien


Pour 4 à 6 personnes

1 paquet de nouilles de riz ou vermicelles de riz
Un bloc de tofu ferme nature (environ 150 à 200g)
200 g de pousses de soja
Un œuf par personne (hors végétalien)
Une poignée de radis fermenté sucré (facultatif)
Un bouquet de feuilles d'ail ou de ciboulette thaï
Piment séché (facultatif)
2 à 3 grosses crevettes roses par personne (hors végétalien)
Une échalote par personne
Une gousse d'ail par personne
Une grosse poignée de cacahuètes
Un citron vert
Huile de sésame ou de tournesol

Pour la sauce (grosse quantité mais se conserve au frais 2 à 3 semaines)
Une plaque de pâte de tamarin ou 200 g de tamarin liquide (acide)
150 g de palets de sucre de palme (ou sucre de coco)
200 g de sauce poisson ou nuoc mâm

Faire tremper les nouilles de riz la veille au soir dans de l'eau froide ou les vermicelles 2 heures avant. Bien égoutter. Par manque de temps, utiliser du vermicelle de riz trempé 1/2 heure à une heure.

  1. Préparer la sauce : Couper finement les palets de sucre de palme. Malaxer  à la main la pâte de tamarin avec un peu d'eau froide puis filtrer le tout dans un chinois pour récupérer la pulpe. Mettre dans une casserole, ajouter la sauce poisson et le sucre. Chauffer à feu doux jusqu'à la fonte totale du sucre.
  2. Préparer des petits bols avec les ingrédients
  • Les échalotes et l'ail finement émincés.
  • La ciboulette en tronçons de 3 à 4 cm. 
  • Les crevettes décortiquées en gardant la queue.
  • Le tofu en petits dés.
  • Les cacahuètes grossièrement hachées ou coupées au couteau.
  • Les pousses de soja rincées sous l'eau froide. 
      3. Cuisson : préparer à côté du wok tous les petits contenants des différents ingrédients, il suffira de piocher au fur et à mesure. Chauffer 1 cuillère à soupe d'huile de tournesol ou de sésame et faire revenir en ajoutant dans l'ordre :
  • le mélange échalotes-ail
  • le tofu
  • les crevettes
  • le radis fermenté (attention au risque de caramélisation)
  • enlever les crevettes grillées des deux côtés au bout d'une à deux minutes et les mettre de côté
  • les vermicelles ou les nouilles de riz + un peu d'eau et laisser cuire 3 minutes en remuant
  • de la sauce (progressivement), une à deux cuillères à soupe par personne
  • les feuilles de ciboulette
  • les pousses de soja
  • les œufs battus
Mélanger le tout délicatement, servir dans les assiettes, décorer de cacahuètes, de crevettes et de quartiers de citron vert. Poudre de piment pour les plus courageux !






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :